Concert Toots And The Maytals à Ramonville saint Agne le 27 septembre 2018

Plus d'infos sur le concert Toots And The Maytals à Ramonville saint Agne

TOOTS AND THE MAYTALS

FLIP AND TWIST (July 2010)

La musique a cela de particulier qu'elle favorise l'émergence de véritables légendes. En ce qui concerne Toots, elle n'a fait aucun détail. Ce dernier est parvenu, au fil des nombreuses années, à devenir l'une des principales icônes de la scène reggae internationale. Aujourd'hui, Toots and the Maytals c'est un Grammy Award, une trentaine d'albums, des dizaines de milliers de fans partout dans le monde et surtout, près de quarante années de carrière. Il y a eu du chemin avant d'en arriver là : un peu d'histoire !

Les Maytals se forment au début des années soixante et sont composés originellement de Frederick Toots Hibbert, Nathaniel Jerry Mathias et Raleigh Gordon, tous originaires de la capitale jamaïcaine : Kingston. Ils forment un trio vocal, comme il s'en fait tant alors et dès 1964, le groupe enregistre pour Sir Coxsone Dodd l'album « I'll never grow old ». Ce n'est cependant que deux années plus tard que les Maytals vont parvenir à percer en Jamaïque et en Angleterre (ce qui n'est pas rien à cette époque), notamment grâce à des producteurs comme Prince Buster ou Byron Lee. La même année est assez particulière pour Toots qui se verra emprisonné 18 mois pour possession et consommation supposées de Cannabis. Lorsqu'il sort de captivité, il enregistre le mythique « 54- 46 That's my number » chez Leslie Kong, en référence à son numéro de prisonnier. Ce titre joyeux mais amer le propulsera en tête des charts jamaïcains et anglais, et sera suivi rapidement des devenus-standard « Monkey Man » et « Sweet and Daddy». En 1968, Toots écrit et enregistre « Do the Reggay », qui donnera par la suite le nom du style musical propre aux musiciens et chanteurs jamaïcains des années soixante-dix : si Toots n'est pas à proprement parler l'inventeur du reggae, il peut au moins se targuer d'avoir contribué à sa dénomination.

Le début des années soixante-dix constitue un vrai tournant pour les Maytals. Repérés et signés par Chris Blackwell, le manager d'Island records, le groupe prend alors le nom de Toots and the Maytals et connaît une décénie de succès et de tournées internationales. Sortiront entre autres les albums « Funky Kingston » (1973) ou « Reggae Got Soul » (1976), Toots and the Maytals se feront surtout remarqués pour leur participation à la bande son du film The Harder They Come, avec le morceau Pressure Drop. Ce fait a eu une influence notable sur l'évolution internationale du groupe. En effet, le film connu un retentissement énorme tant aux Etats-Unis qu'au Royaume-Uni et, très vite, Toots va devenir une icône de la vague ska-rocksteady qui enflammera l'Angleterre des Seventies. Arrêté quelques temps durant les années quatre-vingt pour cause de séparation, Toots reprendra la route sans relâche du début des années quatre-vingt dix à aujourd'hui, enregistrant au passage de nombreux albums couronnés de succès.

La décennie 2000 sera la décennie du renouveau et de l'aboutissement. En 2004, Toots and the Maytals enregistrent « True love », un album de featurings avec Ben Harper, Keith Richards, Bunny Wailer, pour ne citer que les plus célèbres. Cet album sera salué l'année suivante par un Grammy Award. En 2007, « Light your Light » sort dans les bacs et rencontre un franc succès. Les tournées s'enchaînent malgré l'âge avancé du père du reggae.

C'est donc avec toujours plus d'envie que les fans de Toots and the Maytals ont attendu la sortie du nouvel album : « Flip and Twist ». Cet album est un véritable retour aux sources pour Toots. Il y mêle mélodies soul, blues et reggae sur des rythmiques tant traditionnelles que modernes. Sa voix est intacte et l'amateur sait de quoi il retourne quand il écoute le disque : une puissance vocale teintée d'harmonies majestueuses, telle est la manière pour Toots de s'exprimer. Flip and Twist est le fruit d'un travail acharné, d'une volonté de se dire que l'on peut faire autre chose. Accompagné par ses musiciens de scène, mais aussi par des références comme Sly Dunbar, Dougie Bryan, Carl Harvey ou encore Dennis Bovell, Toots se prend même à jouer du clavier et de la guitare, c'est dire le plaisir qu'il a à nous en donner toujours et toujours plus.

Voir Toots sur scène est une expérience impressionnante et indispensable pour tout amateur de bonne musique. A 68 ans, sa force de caractère et son énergie dépensée à chaque concert sont une véritable le?on de vie. Pas si étonnant que Flip and Twist signifie en anglais « salto et vrille » !

Réservez vos places de concert pour : TOOTS AND THE MAYTALS - LE BIKINI

Le prix des places est : 28.00 ?

Date : jeudi 27 septembre 2018

Vous disposez par ailleurs du service e-ticket pour imprimer vos billets à domicile dès la fin de commande pour TOOTS AND THE MAYTALS.

Tous les artistes de Toots And The Maytals

  • Toots And The Maytals •