Voir la vidéo d'e-monsite

Exposition Voyage De Toulouse à Saint-jean-de-luz En Train Historique le 21 septembre 2019

21 samedi septembre 2019

06h50

Gare Matabiau

48.00 €

Plus d'infos sur l'exposition Voyage De Toulouse à Saint-jean-de-luz En Train Historique

L'exposition Voyage De Toulouse à Saint-jean-de-luz En Train Historique a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Toulouse 2019.

C'est la deuxième année depuis la création de notre association en 1989 que nous allons vous emmener sur la côte Basque !

Cité royale, cité portuaire, station balnéaire, vous allez découvrir toutes les facettes de Saint-Jean-de-Luz à votre rythme, au gré de vos envies.

Face à l'Océan, la ville dotée d'une baie superbe était prédestinée à être gagnée par le tourbillon mondain né à Biarritz dans les années 1850. Les villas balnéaires poussèrent aux côtés des maisons basques en bois peint, des grosses demeures d'armateurs et des palais du XVIIIe siècle. Il se dégage aujourd'hui de cet heureux mélange de styles une exquise douceur de vivre que l'on savoure en farniente sur la Grande Plage ou en balades dans le petit port de pêche.

A travers la visite de la ville venez découvrir le port de pêche traditionnel et les maisons d'armateurs du XVIIe et du XVIIe siècle. Vous serez également séduit par la promenade de la plage et ses charmantes maisons à passerelle, témoins de l'architecture naissante de cette cité balnéaire appréciée dès la Belle Epoque.

La maison Louis XIV : Cette noble demeure privée, construite pour l'armateur Lohobiague (1643-1645), appartient à la même famille depuis toujours. À l'intérieur, le caractère « vieux basque » est donné surtout par l'escalier à volées droites, travail robuste de charpentier de marine. Du palier du 2ème étage, une passerelle intérieure conduit aux appartements, où la veuve de Lohobiague reçut Louis XIV en 1660. De la galerie à arcades, prenez le temps de savourer le panorama des Pyrénées basques.

L'église Saint-Jean-Baptiste : À l'intérieur de cette église, trois étages de galeries de chêne encadrent la nef unique que couvre une remarquable voûte en carène lambrissée. Le choeur très surélevé, clos par une belle grille de fer forgé, porte un retable du XVIIe siècle resplendissant d'or. Entre les colonnes et les entablements qui l'ordonnent en trois registres, des niches abritent une foule de statues. C'est dans cette église que se marièrent Louis XIV et Marie-Thérèse, le 9 juin 1660.

La Maison de l'Infante : dite Joanoenia, cette riche demeure en brique et pierre, avec des galeries à l'italienne donnant sur le port, accueillit l'infante Marie-Thérèse d'Autriche et la reine mère. Dans la grande salle XVIIe siècle, admirez la cheminée monumentale sculptée et peinte ainsi que des poutres décorées de peintures de l'école de Fontainebleau.

Le Jardin botanique : Au bord du sentier littoral, le jardin botanique Paul Jovet surplombe l'océan. Sa visite est une invitation au voyage à travers les paysages de la Côte basque. Des collections originales complètent ce tableau : plantes utiles, labyrinthe des familles botaniques, plantes des cinq continents... La découverte côté grand large ! A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, l'entrée du jardin sera gratuite. Profitez-en !

La rue Mazarin : Au centre du quartier de la Barre, une petite langue de terre où les armateurs édifièrent leurs demeures au XVIIe siècle protège le port des fureurs de l'Océan. Las, en 1749 survint un terrible raz-de-marée : 200 maisons furent anéanties et les deux tiers de la langue de terre engloutis. La rue Mazarin qui est l'axe de ce quartier conserve quelques riches demeures dont celle de Saint-Martin, au n° 13.

Sur option, nous vous accompagnerons vous balader dans les voitures historiques du chemin de fer à crémaillère de la Rhune !